Projets d'installations - Installations Projects

La fin des Temps - The End of Times


Présentation :
La Fin des Temps est un projet d'installation qui tendra à offrir une expérience, certes impressionnante, mais indolore !, de la « fin du monde », événement « raté » et incongrument attendu par certains, de la fin de l'année 2012.

L'installation permettra une expérience sensorielle unique : visuelle, olfactive, sonore et tactile, en interactivité avec le public qui sera appelé à déclencher le mécanisme qui accouchera du spectacle dantesque de la submersion de terres par les eaux, de l'activité d'un volcan et d'une tempête des cieux.

L'expérience, programmée pour durer quelques minutes, pourra se répéter en continu, dès que le niveau d'eau sera revenu, en quelques instants, à son point de départ.

Intention :
Loin de constituer un simple pied de nez de mauvais goût au sort funeste que des oiseaux de mauvais augure nous concoctaient, la Fin des Temps entreprend de revisiter, en action, le mythe multi-millénaire de la fin des temps.

Le visiteur devient pendant un instant un acteur-auteur et témoin de la fin du monde. L'unicité d'une telle situation de surpuissance démiurge, l'attraction quelque peu morbide mais tout à fait hypnotique d'un tel événement, le réalisme attendu des mécanismes mis en action, promettent une expérience intéressante pour le public.

La possibilité d'assister de nouveau à l'expérience de la Fin des Temps, paradoxe s'il en est, constituera un utile exutoire pour les éventuels visiteurs inquiets de cette thématique de prophéties millénaristes.
Toutefois, dans l'actuel contexte du changement climatique et des multiples altérations et destructions que l'Homme impose à la planète, la Fin des Temps est conçue comme un avertissement de ce qui attend l'humanité si elle ne porte pas plus attention à son environnement.

Description :
L'installation représentera une portion de territoire de front de mer. Au bord de l'eau, qui constituera près d'un tiers des dimensions de la sculpture, de belles côtes et criques rocailleuses alterneront avec de superbes plages de sable fin, laissant plus loin la place à une ville sise dans un écrin de champs bucoliques et de forêts verdoyantes, à l'ombre d'opulentes collines et du cratère d'un ancien volcan. Le paysage, représenté à une échelle réduite, propre à embrasser le territoire de manière optimale, sera traité en polychromie, dans un style réaliste.
Le tout sera présenté à une hauteur d'environ un mètre vingt, sur une base occultant à la vue les éléments techniques cachés sous la sculpture.

Matériaux :
L'installation sera composée d'un ensemble de divers matériaux.
La sculpture elle-même, partie principale et visible de l'installation, sera certainement réalisée soit en fibre de verre, soit en terre cuite patinée et/ou émaillée, avec des inclusions de résines colorées et transparentes.
Sous la sculpture se trouvera un bassin en matière synthétique (polyester ou PVC), équipé de pompes, d'un système de soufflerie, de ballon d'air et de jets d'eau.
La sculpture sera pourvue d'un réseau propre à propager ponctuellement un fumigène inodore et non nocif (vapeur d'eau), ainsi que de spots lumineux.
Un équipement de microphones (bridés pour éviter trop de décibels!) dispenseront les bruitages adéquats à l'expérience.

Bien entendu, tous ces équipements seront reliés ensemble à un logiciel électronique qui permettra leur déclenchement programmé.

 

Dimensions :
L'encombrement de l'installation sera de moins de deux mètres sur deux de côté et de hauteur.

© 2017 Nicolas Moussette

  • s-tbird
  • s-facebook